GPTMH Forums


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un pas de deux avec Sin Dhi, la liche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
azgar
Hôte du GPTMH
avatar

Nombre de messages : 2732
Numéro de Troll : 92636
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Un pas de deux avec Sin Dhi, la liche   Mar 22 Fév 2011 - 13:16

écrit à la demande de TTV

épisode 1,

Assise devant son miroir sans tain, elle se maquille.

Elle teint de rose ses pommettes sans chair,souligne ses orbites sans yeux
d'une touche de blush, s'applique tout particulièrement à dessiner deux
arcs parfaits de son plus beau rouge, autour de ses dents jaunes et
déchaussées. Elle dépose sur son crâne chauve une perruque flamboyante aux
longs cheveux bouclés. Sa toilette macabre est presque terminée. Elle pare
ses longs doigts décharnés de bagues précieuses. Elle redresse son buste
creux, rajuste d'une main négligente une bretelle qui glisse le long de sa
clavicule aux os apparents. Elle se lève.

Encombrée d'une multitude de jupons, sa démarche se voudrait fluide, alors
que le frou-frou soyeux de sa longue robe ne parvient pas à dominer le
bruit de ses os qui s'entrechoquent à chaque pas. Son escorte de nécrochores et divers
nécrophages, l'entourent et la protègent. Quand elle parait aux yeux de son
armée de morts-vivants, la main appuyée sur le manche d'une faux à la
longue lame recourbée, tachée de sang, c'est une ovation qui l'acclame. Des
milliers de voix scandent sans fin son nom " Sin Dhi! Sin Dhi!"

Elle renverse la tête en arrière, le poing levé vers le ciel, elle éclate
d'un rire grinçant.

Ayant franchi les Portes des Enfers, Sin Dhi, La Liche, est de retour au
pays des trolls.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azgar
Hôte du GPTMH
avatar

Nombre de messages : 2732
Numéro de Troll : 92636
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Un pas de deux avec Sin Dhi, la liche   Mer 23 Fév 2011 - 8:18

épisode 2

Connaissez-vous le village de Triffouillis-les-Gobs?

D'après les dires de tous ceux qui l'ont visité, ce sympathique petit
village constitue un cadre idyllique pour les vacances ou pour un week-end
en amoureux. Non seulement la table est bonne, la boisson réputée, mais
tout est organisé pour séduire le voyageur solitaire ainsi que les
familles.

Des aires de jeux agréablement aménagées, mettent à disposition des
trollinets, en passe de faire leurs premières armes, des gobelins
spécialement préparés par de zélés moniteurs. Leurs parents, enfins seuls,
se retrouvent sur de moelleuses couches du lichen le plus fin, dans des
cavernes secrètes , dont le silence est seul troublé par le gazouillis d'un
ruisseau.
Pour celui ou celle qui désire une remise en forme après une longue et
périlleuse chasse aux trolls ou aux monstres, d'accortes trollettes ainsi
que de beaux trolls musclés proposent des massages aux pierres chaudes.
Le soir, on compte de nombreuses distractions qui vous amènent à veiller
jusqu'au milieu de la nuit. On dit même que la célèbre Zorback et son sac
magique, fréquente cet endroit, et y présente un spectacle des plus
époustouflants.
Ce haut lieu de la gastronomie trollienne, est également renommé pour
abriter l'auberge du non moins fameux Aubergiste Rouge, TTV

Alors que TTV prenait le frais sur le pas de sa porte, on vit un vieux
troll, répondant au nom d'Harkaï, débouler d'une caverne voisine,franchir
en courant la distance qui le séparait de l'auberge, pour venir s'effondrer
aux pieds de l'Aubergiste Rouge. L'individu en question était réputé pour
avoir une fameuse descente, cependant l'épouvante qui se lisait sur ses
traits ne pouvait être attribuée au manque d'alcool.

- qu'est-ce qui t'arrive Harkaï, t'as vu un revenant ? plaisanta
l'Aubergiste Rouge, en lui tendant un flacon de bibine.

Harkaï le téta goulument, claqua de la langue, et répondit :

- tu n'crois pas si bien dire. C' matin j'avais décidé d'aller jusqu'au lac
Noir pour y chasser les Gobs. Comme il y a une fameuse trotte depuis chez
moi, j'étais parti aux aurores. J'étais presque arrivé quand j'les ai
entendus. J'me suis approché en me dissimulant et en me plaçant sous le
vent,c'est alors que j'les ai vus.

-t'as vu quoi?

- des formes sombres allongées au bord du rivage, et des monstres qui
couraient de partout; Les formes sombres c'étaient des cadavres de trolls,
y en avaient beaucoup, à vue d'nez je dirais pas loin des 470. Ils gisaient
là, éventrés, égorgés, à moitié dévorés, et leur sang répandu coulait
jusqu'au lac. Y avait comme une nappe de brume qui flottait sur le lac. Et
puis le brouillard s'est dissipé, y a eu comme un grand silence, et j'l'ai
vue qui s' baignait dans les eaux sanglantes. J'ai vu La Liche, TTV, Sin
Dhi, La Liche! Elle est pas loin d'chez nous, elle va tous nous
bouffer................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azgar
Hôte du GPTMH
avatar

Nombre de messages : 2732
Numéro de Troll : 92636
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Un pas de deux avec Sin Dhi, la liche   Mer 23 Fév 2011 - 18:05

épisode 3

La conversation entre TTV et le vieil Harkaï n'était pas passée inaperçue
parmi les clients de l'auberge. La simple évocation du nom de Sin Dhi avait
fait dresser l'oreille de plus de l'un d'entre eux. Maintenant, ils se
pressaient autour du vieux troll, lui proposant un coup à boire, le
questionnant sans fin sur ce qu'il prétendait avoir vu au Lac Noir. Le
vieux troll reprenait ses esprits. L'intérêt général qu'on lui manifestait,
le flattait et l'encourageait à refaire son récit en y rajoutant maint
détail. Si bien que la nouvelle de la présence de la Liche, non loin du
village, se répandit comme une trainée de poudre à travers ce dernier..

On s'agglutinait par petits groupes, on commentait l'évènement, on évoquait
le passage de Sin Dhi dans d'autres endroits dont il ne subsistait rien. On
affabulait sur les pouvoirs magiques de son armée. Les habitants étaient
divisés sur ce qu'il fallait faire. Certains souhaitaient quitter les lieux
au plus vite, d'autres se barricadaient déjà chez eux, les plus courageux
s'armaient et proposaient de courir sus à la Liche.

Quand à l'Aubergiste Rouge, il se grattait pensivement l'oreille gauche, ce
qui dénotait chez lui le signe d'une grande incertitude. Que fallait-il
croire des allégations du vieil Harkaï ? Ce dernier avait quelque peu perdu
la tête depuis que son fidèle Dudule était mort suite à l'épidémie qui
frappait les gowaps.
Peu enclin à prendre pour argent comptant ce qui se disait autour de lui,
TTV fit signe discrétement à Ramadan et Kustorm, deux solides gaillards qui
l'accompagnaient de temps à autre dans ses randonnées. Ils tinrent
conciliabule à l'écart des autres, pesant le pour et le contre. Ils
décidèrent de se rendre sur place.

Et c'est ainsi qu'après s'être armé de pied en cap, et avoir laissé les
clefs de son auberge à son fidèle Aidpourvous, TTV et ses compagnons, se
lancèrent dans cette dramatique aventure.
Prenant d'infinies précautions, ils se retrouvèrent aux abords du Lac Noir,
et constatèrent de visu, que le vieux troll n'avait pas menti. Sin Dhi
avait bien établi son campement à cet endroit. Alors qu'ils s'apprêtaient à
prendre le chemin du retour, le pauvre Ramadan fut surpris par une
gigantesque araignée qui patrouillait dans le coin, et qui l'empoisonna de
son venin, son corps eut deux ou trois soubresauts, avant qu'il ne
succombe. La Liche découvrit Kustorm, qu'elle attrapa de ses doigts crochus
et qu'elle croqua avec délectation. TTV n'en menait pas large, cependant il
parvint à regagner le village sans attirer l'attention des morts-vivants.

Afin de sauver le village et ses habitants d'une mort certaine, il contacta
les guildes et trolls de renom qui peuplaient le Hall. Dans l'heure qui
suivit, on vit accourir les trolls du Sud au parler rocailleux, ceux de
l'Est à l'accent guttural, bientôt suivis par ceux de l'Ouest à la barbe
entremêlée de perles et de rubans sans oublier ceux du Nord aux habits de
mithril ornés de fourrure. Et devant ce grand rassemblement de trolls de
toute race, de toute religion, notre Aubergiste Rouge prit la parole :

"-Elle est là, devant nous, fière avec sa Horde de Mignons, elle nous
regarde droit dans les yeux, nous défiant par avance, rigolant sous cape de
l'audace dont nous allons faire preuve pour mettre fin à sa longue, trop
longue vie.

Elle est vieille, le teint pâle, les rides hideuses qui envahissent son
visage terrasseraient de peur n'importe quel troll du Hall.

Mais voilà, nous sommes là, elle ne peut en faire fi, à cet instant elle
cligne des yeux, un peu plus vivement que d'habitude, aurait-elle sentie
que sa fin est proche, que son trépas alimentera dans toutes les auberges
dignes de ce nom, maintes histoires toutes plus rocambolesques les unes que
les autres.

L'histoire va s'écrire bientôt.

Tenez vous prêts mes zamis, restez fiers et droits dans la bataille, la
Gloire est au bout du chemin et vous pourrez tous clamer bien haut :


"J'y Etais"

Pas loin d'une deux centaine de voix répondirent " Hourrah".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azgar
Hôte du GPTMH
avatar

Nombre de messages : 2732
Numéro de Troll : 92636
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Un pas de deux avec Sin Dhi, la liche   Lun 28 Fév 2011 - 21:37

épisode 4

Ce brusque afflux de population guerrière modifia un tant soit peu, le profil de Griffouillis-les-Gobs. Ce fleuron de la gastronomie trollienne, perdit son nom de centre de loisirs pour gagner celui de camp retranché. En effet, on vit fleurir de-ci, de-là, de grands chapiteaux, dressés à l'extérieur du village, et destinés à abriter les nouveaux arrivants, que la population civile ne parvenait plus à héberger

Certains villageois innovaient et se lançaient dans la formule BaidAndBraiqueFeust, du nom du troll qui l'avait inventée Cependant, beaucoup abandonnèrent, car avoir des inconnus chez soi qui rotaient à table, crachaient dans les escaliers, buvaient les vieilles bouteilles mises au frais à la cave, ou pétaient à tout propos, n'étaient pas le meilleur des exemples qu'ils souhaitaient donner à leurs trollinets. Et si même, on se montrait amène, fort accueillant voire sympathique à l'extérieur, on n'en conservait pas moins en privé un certain esprit bourgeois.

Nos valeureux guerriers s'étaient donc regroupés dans des tentes soit par affinités, soit par races.

Dans cette foule d'inconnus qui s'interpellaient, évoquaient des souvenirs communs, comparaient leurs cicatrices, discutaient de leurs aptitudes à terrasser la Liche, échangeaient des propos plus ou moins vérifiés sur leurs futurs adversaires, je vis une silhouette de dos et mes yeux n'arrivaient pas à le croire. Bouboule? mon Bouboule serait-il là? Il avait l'air d'avoir encore plus profité, mais c'était sa démarche, sa carrure bien enveloppée,c'était bien lui à n'en pas douter, notre gros Dudu du GPTMH!

Je me faufilais entre les trolls

"-pardon, pardon, laissez-moi passer"

mais lui aussi se déplaçait, je bousculais les uns, les autres, enfin j'étais juste derrière . Je posais une main amicale sur son épaule.

- Bouboule, c'est moi, Az. j't'ai enfin retrouvé.

J'étais toute heureuse, j'allais lui sauter au cou. Lorsqu'il s'est retourné ma joie est retombée.

- J'm'appelle Starckdarkmoon, qu'il m'a dit, Starck pour les intimes.

Je me suis sentie toute cruche devant cet inconnu. J'ai bafouillé

- Heuuuuuuuuuuuuuh! bonjour, m'sieur le troll Starck.

Et puis je suis partie, j'l'ai vu s'engouffrer dans une tente surmontée d'une croix rouge, j'lui ai jeté un dernier coup d'oeil, sûr que notre Bouboule lui aurait beaucoup ressemblé s'il avait eu le temps de grandir avant de disparaître.

J'ai jeté un coup d'oeil à la liste qui était affichée devant cette tente : Skiller, Ch'wing, Astrial, P'tit Greg, Poussein, Peuchy.

Ch'wing, ça me disait quelque chose, j'avais le souvenir d'un Chewing Goule qui m'avait massacrée , y a pas longtemps, mais c'était une tout autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azgar
Hôte du GPTMH
avatar

Nombre de messages : 2732
Numéro de Troll : 92636
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Un pas de deux avec Sin Dhi, la liche   Mar 15 Mar 2011 - 20:04

Du côté des mélangeurs de potions régnait une agitation fébrile. On échangeait des recettes, des confidences sur les possibilités d'échec, des sourires complices et avertis en cas de réussite. Les ordres pleuvaient sur les trollinets destinés à les aider dans leur office et qui couraient de tout côté à la recherche de l'ingrédient spécial ou de la recette oubliée dans une besace.

Dans des chaudrons posés à même le sol sur des feux improvisés, des liquides à l'aspect inquiétant, frémissaient. Il s'en échappait des vapeurs parfois colorées, aux odeurs plus ou moins agréables, ce qui ne dérangeait en rien les trolls occupés à les touiller.

Des mixtures bizarres fermentaient à gros bouillons dans des tonneaux, déversant sur le sol de longues baves de mousse visqueuse qui collait aux pieds.

Quelques explosions ponctuaient des improvisations malheureuses.

Non loin de là, se tenaient les lanceurs de potions, parmi lesquels on reconnaissait Mormorod, Kranebus, Syrahat et Crios, bientôt rejoints par Starck et Peuchy.
Lorsque leur entrainement débuta, je constatais avec surprise que le lancer de potions était nettement plus sportif que je ne le pensais. Prenant appui sur une jambe, les lanceurs soulevaient le genou de l'autre jambe. Quand ils la reposaient au sol, d'une brusque torsion du buste, ils projetaient en avant la fiole de potion, à une vitesse surprenante en direction d'une cible. Les lancers réussis étaient acclamés par les spectateurs.

D'une tente voisine, occupée par les Skrims s'échappait une mélopée

ma tite Lichounette,
ferme tes grands Zyeux,
ça va être ta fête,
dans un jour ou deux,
t'auras plus d'escorte,
je t'en fais l'aveu,
t'es pas la plus forte,
dors, car JE LE VEUX!

Les voix de basses de Qdjatt, Trollduc, et Mpumalanga, accompagnées des barytons Titekanay, Link et Troll à Mites, se mêlaient à celles des ténors Cubi, Aiskesis, Astrial et Hyades. Sans manifester d'impatience, sous la houlette de Krisstroll, ils reprenaient sans cesse, cherchant les variations, les accords qui d'après eux endormiraient efficacement la monstrueuse Liche.

Le spectacle se poursuivait un peu plus loin avec les Toms, placés sous le haut commandement de Cativo.

Hellmut,Shubnigguath, Zap, Boutantroll, Guldan, Aidpourvous et Mghat s'exerçaient à qui mieux mieux. De leurs poings auréolés de flammes jaillissaient de puissants projectiles qui éclataient au loin en des milliers de flammèches. Un tir raté amenait un sourire confus aux lèvres de son auteur, suivi par un retentissant " Concentrez-vous, nom d'un Gnu" de Cativo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azgar
Hôte du GPTMH
avatar

Nombre de messages : 2732
Numéro de Troll : 92636
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Un pas de deux avec Sin Dhi, la liche   Mer 4 Mai 2011 - 19:57

A proximité du forgeron, c'est-à-dire à l'ouest du village, un second village de tentes s'était établi. Il abritait les guerriers venus nombreux pour mettre fin à l'existence de Sin Dhi, car à l'appel de l'Aubergiste Rouge des clans entiers aussi bien que des combattants solitaires s'étaient déplacés. Ils étaient de tout âge, de toute race.

Bien que ce soit pour moi un exercice périlleux de les citer tous, de crainte d'en oublier certains, permettez- moi de les nommer, car ce fait d'armes sans précédent les fit entrer dans la légende.

Etaient donc présents les vieux vétérans :

Murkan, Papidave, Trollatrouille, Flora, Dilat Larat, Lapinette, Hoplefou, Demontpneu, Chewie, Darkill, Vortal, Stani, Radaman, Arthemis auxquels se joignirent en temps utile Poussein, Petit Greg, Chewing Goule, Zorback, Skiller et TTV.

ainsi que de jeunes recrues :

Aregon, Neant, Evilh, Encelade, Rouks, Oncle Tom, Maître Max, Cativa et Scartlet.

On les reconnaissait à leurs muscles saillants, leurs multiples cicatrices, leurs dents redoutables, leurs poings monstrueux. Faisant fi de leur vie qu'ils consacraient aux combats, ils n'hésitaient guère à monter en première ligne. Ils ne redoutaient pas le corps à corps qui risquait de leur être fatal. Armés jusqu'aux dents, c'étaient de véritables machines de guerre. Ils portaient pour la plupart de lourdes armures de mithril. Leurs armes aux lames tranchantes, aux pointes acérées étaient l'objet de leur fierté. Ils les entretenaient avec amour.

Dans l'attente de l'assaut, ils consacraient leur temps libre à vérifier leur équipement, à se montrer des passe d'armes, à se raconter leurs exploits mutuels. Les plus vieux enseignaient la patience aux plus jeunes qui ne demandaient qu'à en découdre sur le champ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azgar
Hôte du GPTMH
avatar

Nombre de messages : 2732
Numéro de Troll : 92636
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Un pas de deux avec Sin Dhi, la liche   Mer 4 Mai 2011 - 19:59

épisode 5: l'intervention de TTV

Il allait bientôt être l’heure, cette heure que tous les Trolls ici présent attendent patiemment depuis quelques jours, il est vrai que quand les Capt’Ains papotaient stratégie, il était aisé de voir certains Guerriers se mettre à mal à coup d’amphore Calvokisée dans le gorgeon…

Comme si ils avaient avalés une pendule, TTV les vis tous s’approcher d’un seul élan vers le Feu rassembleur ou il papotait avec les CapT’Ains.

On pouvait lire sur certains visages la volonté d’en découdre rapidement, sur d’autres une pointe d’anxiété, sur d’autres encore l’abime de la peur.

Nombres d’entre eux avait déjà fais part de leur ressenti et pensaient que non seulement la victoire était loin d’être acquise, mais qu’en plus nous courrions certainement droit à l’échec.

L’Aubergiste posa à terre son Gobelet en Mithril offert pour l’occasion par ses Trollmis StonesBourrés, il savait qu’à la vue des regards dirigés vers lui, ils attendaient tous un discours, une petite phrase, la phrase qui verraient cette Armada rassemblée fondre comme un seul Troll sur la Coquine.

Il lui fallait maintenant trouver les mots justes, ceux qui allaient fédérer cette troupe à sauter dans le vide sans savoir ou elle allait mettre les pieds.

Point ne fut besoin de demander le silence, TTV scrutait les visages, ses amis les plus fidèles étaient là ainsi que des Trolls de tous horizons qui avaient été tentés par l’aventure.


« C’est l’Heure, nous sommes maintenant prêt à en découdre, vous tous ici réunis avez chacun votre rôle prédéfini à jouer dans cette aventure, je sais par avance que vous ferez tous de votre mieux pour que nous menions à terme cette Quête.

Il est des jours dans la vie d’un Troll ou tout bascule, aujourd’hui, chacun d’entre vous va rentrer dans l’histoire du Hall.

Nous ne sommes pas 50, nous sommes 1, unis et indéfectible dans l’adversité comme dans la victoire.

Ici, aujourd’hui, nous allons vaincre une Bête immonde qui a tué 474 d’entre nous, chaque corps, chaque esprit des Trolls décédés est avec nous, nous ne pouvons que vaincre.

C’est à nous, à vous , à moi de remplir cette Quête et d’écrire l’histoire.

En route Amis Héros

Honneur et Gloire »


Chaque Trolls et Trollettes lèvent alors une main droite armée et reprends la phrase énoncée depuis le début de la Campagne, d’une seule voie, l’Armada s’exclame dans un bruit de fracas et de fureur


« HONNEUR ET GLOIRE »


Voilà, ils sont prêts se dit l’Aubergiste, en route maintenant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azgar
Hôte du GPTMH
avatar

Nombre de messages : 2732
Numéro de Troll : 92636
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Un pas de deux avec Sin Dhi, la liche   Mer 4 Mai 2011 - 20:00

épisode 6 : le premier assaut

Electrisés par le discours de l'Aubergiste Rouge, les combattants s'élancèrent en direction du Lac Noir.

Ils déchantèrent bientôt, car, en dépit de leur courage, les vagues successives de vampires, ombres en peine, barguests, molosses sataniques et autres anoploures faisaient des coupes sombres dans leurs rangs. D'autant plus que l'armée des démons s'était enrichie de nouveaux combattants tels que phoenix et effrits aux pouvoirs colossaux.

La Liche Monstrueuse, retranchée à l'arrière-garde, se riait des efforts que les trolls manifestaient pour l'atteindre. Elle se déplaçait si vite que nul ne parvenait à l'immobiliser suffisamment longtemps afin que d'autres puissent lui porter quelque coup fatal. Telles des tentacules, elle étendait ses bras aux longues mains décharnées au-dessus de la tête de ses ennemis, les laissant exsangues et sans forces.

Sous peine de voir son armée anéantie, TTV et ses capitaines décidèrent de sonner le repli.

Et c'est la tête basse, découragés devant l'inanité de leurs efforts, portant leurs blessés sur des civières improvisées que les trolls regagnèrent Triffouillis-les Gobs.

Retirés sous leur tente, l'Aubergiste Rouge et ses capitaines discutaient stratégie :

- nos hommes sont découragés, intervint l'un d'eux.

- nous n'y parviendrons jamais, répliqua un autre.

- p't'être que............

- p't'être que quoi?

- nous ne pouvons traverser les rangs ennemis sous peine de subir de trop lourdes pertes qui mettront en péril notre quête. Alors au lieu de passer à travers si on passait dessous?

- passer dessous? ouais! ça c'est une idée à creuser.

Et c'est ainsi qu'il fût décidé de creuser des tunnels sous les adversaires afin de parvenir au plus près de Sin Dhi.

Des mineurs bénévoles creusèrent non pas un mais trois tunnels aboutissant, d'après leurs estimations, à proximité de la tente occupée par Sin Dhi. Ce travail de sape, mené avec acharnement, ne leur prit que cinq jours à peine.

Pendant ce temps là, les Dudus prodiguaient moults soins aux blessés afin de les remettre rapidement sur pied. Les toms s'entrainaient. Les kastars entretenaient leur forme en s'exerçant à coups de dent ou de butoir. Quand aux skrims ils répétaient sans cesse la même litanie.

Cependant l'enthousiasme du début était retombé. Les rires et les plaisanteries n'étaient plus de mise. Et bien que le camp bourdonna d'activité, une certaine tristesse régnait. On était là, on le sentait bien pour être massacré. On avait perdu tout espoir d'enrayer la venue de Sin Dhi au village de Triffouillis- les-Gobs, peut être parviendrait-on juste à la retarder.

C'est alors que l'Aubergiste Rouge, entouré de ses fidèles compagnons, intervint une nouvelle fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azgar
Hôte du GPTMH
avatar

Nombre de messages : 2732
Numéro de Troll : 92636
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Un pas de deux avec Sin Dhi, la liche   Sam 25 Juin 2011 - 8:16

épisode 7: à danse que veux-tu

Donc, la première tentative pour abattre la Monstrueuse Liche, s'était soldée par un échec habilement rebaptisé Repli Stratégique Obligatoire, par ses organisateurs.
S'étant retiré sous sa tente en compagnie de ses capitaines, l'Aubergiste Rouge s' essayait par de bonnes et vigoureuses paroles, à remotiver l'ardeur des combattants, qui doutaient quand même un peu de l'issue du combat, face à la puissance de l'armée des morts-vivants qui précédait l'impitoyable et tant redoutée Liche.

C'est alors qu'en dépit de son embonpoint, le gros Dudu que j'avais confondu avec notre Laz, se leva avec légèreté de son siège. Sans dire un mot, il traversa l'espace qui le séparait de la sortie de la tente, et d'un pas égal, s'éloigna en direction de l'un des tunnels. A qui l'aurait observé de près, il aurait semblé que ses lèvres remuaient et qu'il murmurait sans cesse

- quand faut y aller, faut y aller.

A vous qui n'avez jamais fréquenté l'Univers Troll, savez-vous seulement ce qu'est un Dudu ? un Dudu, c'est le dévouement fait troll. Si, si, j'insiste et d'ailleurs je peux vous en parler en connaissance de cause.

Abandonnée dès mon plus jeune âge par des parents insoucieux de leur progéniture, je fus recueillie par une bande de trolls, deux d'entre eux me firent office de nounou. Un Skrim, Bast m'appris à chasser. Un Dudu, Grim veilla sur ma chétive personne. Il s'inquiétait au moindre incident qui m'arrivait.

- elle a pas toussé la p'tiote?

- elle nous fait de la fièvre, ça doit être ses dents.

- tu la trouves pas un peu palote, ça doit être de l'anémie.

A chaque fois, pour ponctuer ces paroles, il me faisait ingurgiter un verre de son sang.

Je pense très sincèrement que cette sollicitude dont je fus l'objet pendant ma petite enfance, a contribué à me construire la belle santé dont je jouis actuellement.

Voilà ce qu'est un Dudu, gentil, doux, attentionné, dévoué aux autres.............. des rumeurs se propagent dans le Hall à propos d'une révolte des Dudus, ils auraient changé, seraient devenus plus sanguinaires, mais ceci est une autre histoire comme on le dit souvent.


Mais revenons à cet imposant Dudu, lequel m'avait dit se nommer Starck.

Sans hésiter, assurant simplement sa lourde hache sur l'épaule, le voici qui entrait dans le tunnel; au fur et à mesure de sa progression, sa silhouette se rapetissait, puis disparut aux yeux de tous comme aspirée par les profondeurs.

On dit souvent que l'exemple fait force de loi. Les déçus d'hier se remirent sur pieds, sans un regard en arrière, ils entrèrent à leur tour dans les tunnels les plus proches d'eux. Bientôt on n'entendit plus que leurs piétinements qui se perdaient dans le lointain. L'aubergiste et ses capitaines les suivaient en silence, ils savaient bien que nombreux seraient ceux qui ne reviendraient pas de ce combat surtrollien


Lorsqu'il déboucha du tunnel, un bref tour d'horizon permit à Starck de constater qu'il se trouvait bien au -delà des lignes ennemies et non loin de la Liche qui ne l'avait pas encore aperçu. Il félicita intérieurement ceux qui lui avaient permis de parvenir jusque là. Sans se soucier de savoir s'il était suivi ou non par ses compagnons d'armes, il se dirigea tranquillement vers son adversaire qui lui tournait le dos.

Quand il estima être au bon endroit, il s'arrêta, se cala sur ses jambes, tenant fermement son fendoir des deux mains, il interpella Sin Dhi et se prit à l'invectiver. Elle se retourna pour lui faire face, éclatant d'un rire sauvage, nullement impressionnée par ce petit troll qui la narguait..

Afin de ne pas être entravée dans ses mouvements elle retroussa sa jupe d'un mouvement nerveux, découvrant deux chevilles osseuses et marcha sur le troll qui recula d'un pas. Elle tendit les bras vers lui comme pour l'embrasser mais ce n'était que pour mieux le déchirer de ses doigts crochus, il para le coup de son arme, et les doigts de Sin Dhi ne crochèrent que le vide.

Elle parut étonnée de rencontrer une telle résistance.

Etaient-ce les Dieux, touchés par le courage du troll, qui intervenaient, était-ce du aux puissantes potions qu'il avait absorbées la veille, je ne saurais le dire, en tout cas, le Dudu se trouvait muni d'un bouclier protecteur qui rendaient ridicules les attaques de la Liche.

Pour la blesser de son arme, il balança sa hache dans sa direction, elle l'esquiva et recula . Quand l'un avançait d'un pas , l'autre reculait du même. C'était l'affrontement de deux volontés, chacun recherchant, mais sans y parvenir, la faille qui lui permettrait de blesser gravement l'autre.

Cette danse macabre dura toute une nuit.

Au petit matin cependant, l' aura mystérieuse qui protégeait le troll parut s'affaiblir. Les ongles de sa partenaire marquaient sa chair de longues estafilades sanglantes, chaque fois qu'ils le touchaient.

Starck fatiguait. Il n'avait plus la force de parer les coups.Mais il avait atteint le but qu'il s'était fixé, retenir l'attention de Sin Dhi sur sa personne.
Il avait accordé un long sursis à ses compagnons qui, petit à petit, investirent les lieux. Ils prirent position sans avoir à craindre de mortelles blessures infligées par la Liche.

L'arrogance de la belle, lui avait enlevé de l'esprit de faire appel à son armée de morts vivants. Elle voulait , seule, triompher de cet adversaire qui lui opposait si forte résistance. Quand aux autres trolls qui envahissaient son espace vital, elle pensait n'en faire qu'une bouchée, tant ils lui paraissaient insignifiants.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azgar
Hôte du GPTMH
avatar

Nombre de messages : 2732
Numéro de Troll : 92636
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Un pas de deux avec Sin Dhi, la liche   Sam 25 Juin 2011 - 19:47

HipHop, Crios, Peuchy, Syrahat, Mormorod, furent parmi les premiers à entrer en action. Ils s'avancèrent à porter de lancer du monstre, lui balançant potion sur potion. Leur but était d'affaiblir les défenses de Sin Dhi et de la ralentir dans ses mouvements.
De la défense, elle en avait, car au premier regard sa robe de soie paraissait si légère qu'elle en était indécente, mais ce n'était qu'une apparence au demeurant. Elle cachait dans ses plis une armure à nulle autre pareille.
De même que Starck se mouvait sous un dôme de magie bienfaisante protectrice, de même la Liche profitait d'une magie issue des Enfers, qui la mettait hors d'atteinte des coups infligés par le plus commun des trolls.
En quelques minutes, sa robe ruissela d'un mélange complexe de potions Syrahatiennes ( on prétend d'ailleurs qu'en les préparant il y perdit quelques doigts) qui rongeait l'armure et dissipait la magie qui l'enveloppait.

Pendant ce temps, le chant des Skrims, entamé par Mpumalanga, orchestré par Krisstroll, s'élevait. Et l'on vit Cativo, le sniper en chef, ordonner à ses Toms de se tenir prêts, leurs poings subitement s'auréolèrent de flamme. Les projectiles enflammés d'Hellmut et de Gujdan furent les premiers à toucher la monstrueuse Liche qui demeurait cependant hors d'atteinte des autres frappeurs.
En fond sonore, le chant des Skrims se poursuivait, une note lancée par Astrial fut reprise par la voix claire de Hyades et s'acheva dans un trémolo.

Les capitaines de l'armée trollienne se concertaient, et désespéraient de l'issue du combat.

- J'l'ai touchée, s'écria triomphalement Aidpourvous, des larmes d'émotion dans la voix.

Sin Dhi n'esquivait plus les coups, sa tête dodelina sur sa poitrine, sa bouche s'arrondit de surprise, et ce fut la curée.

Qde jatte, Boutantroll, Murkan, PapiDave, Zorback, Cativo se ruèrent sur le monstre, le frappant sauvagement.

Cependant il demeurait toujours debout, et cela semait la consternation et l'accablement parmi les Chefs de cette expédition. Et si jamais il puisait de nouvelles forces dans sa magie, et si jamais l'armée de Sin Dhi, jusque là ignorante de ce qui se passait, se rapprochait, tous les efforts déployés par les trolls seraient réduits à néant et ils périraient sur le champ de bataille en grand nombre. D'ailleurs n'avait-il pas repris des forces ? L' aura démoniaque de Sin Dhi frappait les trolls à tour de rôle.

C'est alors que survint Rouks, un petit Kastar. Négligemment, il poussa d' une chiquenaude la monstrueuse créature, qui s'effondra à ses pieds en un tas d'ossements.

L'aventure se terminait au milieu des cris de joie, des embrassades, et des hourrah.

Que peut-on ajouter au sujet de ces trolls? Ils furent là et bien là


Ecrit à la demande de TTV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un pas de deux avec Sin Dhi, la liche   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un pas de deux avec Sin Dhi, la liche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Casque - Micro
» Probabilité des dés...
» probléme a deux avec le lao shan lung (guilde)
» Du canasson dans le Livarot
» [TUTO]Comment jouer a Patapon 3 à deux avec un seul jeu !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GPTMH Forums :: Antre du GPTMH (forum public) :: Quête / RP-
Sauter vers: