GPTMH Forums


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LA BIBINE D'OR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
azgar
Hôte du GPTMH
avatar

Nombre de messages : 2732
Numéro de Troll : 92636
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: LA BIBINE D'OR   Lun 27 Juin 2011 - 10:21

1: Des tripes, un scalp, une bibine.


En cette période estivale, nous autres les trollettes souffront d'un mal, qui aplatit fortement les bourses de nos partenaires. Nombreux sont les savants qui l'ont étudié, sans toutefois parvenir à le guérir. On l'appelle communément la fièvre acheteuse.

Ce mal me dévorait depuis quelques jours. Je savais bien ce qu'il me fallait, pour me retrouver épanouie et en pleine santé, fallait faire les boutiques.

Je me trouvais à Triffouillis- les- Gobs et je visitais conscienceusement les cavernes des marchands. J'examinais d'un oeil neuf des équipements et des sortilèges, auxquels, en temps normal, je n'aurais même pas accordé d'attention. Cependant, même bradés, ils étaient vraiment hors de mes moyens. Mais, je ne pouvais me résoudre à quitter les lieux, sans avoir dépensé le moindre GG.
C'est alors que j'ai songé à mon ami Biaktroll. Pourquoi, ne pas lui rapporter quelque babiole de ce voyage qui m'avait écartée de lui? Sans doute serait-il ravi de savoir que je pensais à lui.

Mais que lui rapporter? Mon neurone se mit à tourner, tourner, puis l'Idée émergea.

Me faut des tripes, pas n'importe lesquelles, hein? De celles dont il raffole.

- Des tripes de Gowap, me direz-vous,

- Ben non, pas du tout. Il a le palais beaucoup trop fin, c'est un gourmet, notre Biakounet. Les seules qu'il tolère, les seules qu'il digére, ce sont les tripes de Tigre-Garou. Et pas n'importe lesquelles. Les faisandées, les avancées, les trop môvaises, les presque moyennes, il n'en veut même pas à son p'tit déj. Ce qu'il lui faut, ce qu'il adore, c'est le must du must, ce sont uniquement celles qui portent le label "certifiées QTB".

Des tripes en cette saison où la canicule fait rage, ce n'est pas évident à trouver, surtout celles "certifiées QTB". Je commençais à penser que j'allais rentrer chez moi les mains vides, lorsque mon regard fut attiré par l'enseigne d'une caverne que je n'avais pas encore visitée. Une fois à l'intérieur, je fus impressionnée par les dimensions de l'endroit. Il y était entreposé toutes sortes de morceaux de monstres. Alors que je furetais d'étal en étal, un vendeur vint à ma rencontre. Je lui exprimais l'objet de mes recherches.

- Attendez voir, me répondit-il, nous devons en avoir à l'entrepôt. Et le voici parti en direction de ce que je supposais être l'entrepôt. Il en revint, et me tendit triomphalement l'objet de ma requête.

- Voilà, me dit-il, ce sont les seules qui nous restent.

- Et c'est combien?

Il me regarda d'un air étonné.

- Comment ? Vous n'avez pas lu l'affiche à l'entrée?

- Ben, non, avouai-je consternée, il fallait?

- Nous ne pratiquons que l'échange, Qu'auriez-vous à m'offrir ?

Je fouillais ma besace, en sortais successivement l'aile moyennement froissée d'une chauve-souris décidemment chauve, la trompe complètement usagée d'un béhémot immature, quelques crottes de gowap, que j'avais ramassées pour entretenir un feu. Il est vrai que ce n'était pas grand chose, mais voyez-vous, je ne suis pas non plus une trollette particulièrement riche. Mes revenus, lorsque j'en ai, sont intégralement versés à mon clan.

Il regarda mon inventaire d'un oeil dédaigneux.

- Non, non, me rétorqua-t-il, avez-vous seulement regardé la qualité de ce que je vous propose ? Quoique......

- Quoique quoi?

- Quoique contre......

- Contre quoi?

- Uniquement contre le scalp de Neits.

- Oooooooooh! suffoquai-je d'indignation.

Il faut dire que Neits est le Chef suprême de mon clan, chacun de nous lui appartient, alors vous me voyez aller lui demander " Neits, me faudrait ton scalp pour acheter des tripes à Biak". Même pas la peine d'y penser, je vais me faire recevoir là......

Je dis adieu du regard à ces bonnes et belles tripes, et quittais l'endroit fort déçue, non sans avoir tancé d'importance le vendeur.

J'avisais en sortant que je n'étais pas loin de l'Auberge du Tabouret Kassé. J'avais besoin d'un petit tonik pour me remonter le moral. L'aubergiste m'accueillit d'un

- T'en fais une tête. qu'est-ce qui ne va pas ?

Tout en buvant un verre, je lui contais ma mésaventure.

- T'inquiète me dit-il. Tu veux des tripes, t'en auras.

- Et, pour te changer les idées, viens donc avec moi faire un tour à la Bibine d'Or, ajouta-t-il.

Voilà comment je me suis retrouvée, avec dans mon sac les tripes tant convoitées, embarquée dans un TgV me conduisant au vestiaire des combattants de la Bibine d'Or.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azgar
Hôte du GPTMH
avatar

Nombre de messages : 2732
Numéro de Troll : 92636
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: LA BIBINE D'OR   Mar 28 Juin 2011 - 17:32

2 : un point d'interrogation inversé, quelques harengs marinés plus tard.......


Ultrabondé le TgV, j' vous dis. Pas moyen d'y trouver une petite place pour s'asseoir. Je n'en avais d'ailleurs aucune intention. Je ne connaissais pas la moitié des trolls participant à cet événement, je pensais naïvement profiter du voyage pour faire plus ample connaissance. Je doutais maintenant d'y parvenir. dans le vacarme ambiant, je ne parvenais même pas à m'entendre parler.

Un gros Kastar, s'était levé pour entonner un chant à la gloire de son équipe. Ses potrolls en reprenaient les refrains avec entrain, tout en frappant leur bouclier de leurs armes. Cela disait à peu près ceci :

Chevaliers du Hall profond,
Goûtons voir si leur sang est bon ;
Goûtons voir, oui, oui, oui,
Goûtons voir, non, non, non,
Goûtons voir si leur sang est bon.

J'en boirai quatre à cinq Duraks,
Deux trois Toms, et puis tout c'qui reste ;
Deux trois Toms, oui, oui, oui,
Deux trois Toms, non, non, non,
Deux trois Toms, et puis tout c'qui reste.

Et meme si le groupe se débande,
Je poursuivrai jusqu'à mon plaisir ;

Et s'il en reste quelques membres,
Ce sera pour nous rafraîchir ;

Mais voici qu'on m'rappelle à l'ordre
Je crois bien qu'Azgar sonne le départ ;

Si c'est elle, que Mundy l'emporte
Car c'est un grand moment de joie ;

Si je meurs, je veux qu'on m'enterre
Dans une grotte avec mes ennemis ;

A mes pieds ma chère Bibine
Et la tête sous le tonnelet ;

Mon cénotaphe, de cette manière
Restera imbibé de calvok ;

Les plus grands ivrognes de chaque race
Porteront les quatre coins du drap ;

Quand au Soleil je réapparaitrais
Je serais le roi de la Bibine ;

La morale de cette histoire
Est qu'il faut tuer avant de mourir ;

Quand il eut terminé le dernier refrain, ses compagnons scandèrent " Au lit! Au lit!" . Je dois avouer que je n'ai pas bien compris ce que cela signifiait, pourquoi voulait-il qu'il aille se coucher?

Les trolls c'est toujours très compliqué à comprendre.

Surtout, que je retrouvais ce même personnage, qui se nommait Ch'Wing, comme je l'appris plus tard, en pleine discussion avec Arcken, un Dudu de l'équipe adverse. L'un et l'autre affirmaient être le seul " à être tombé dedans", Ch'wing avec comme avantage que ça s'était passé quand il était tout petit, Arcken prétendant quand à lui, qu'il ne suffisait pas de tomber dedans, mais aussi "de dedans". Cela me fit penser à une histoire de poule et d'oeuf, allez savoir pourquoi.

J'entr'aperçus Casa, le troll marin, qui n'avait jamais navigué. Je le trouvais un peu forci depuis notre dernière rencontre. Mais que diable faisait-il avec un tablier de boucher? Il était en grande discussion avec Aidpourvous. Les deux amis d'autrefois, étaient adversaires aujourd'hui.

C'est avec un plaisir non dissimulé que je saluais Couz. Tous deux, nous partagions le même amour du sang. Pourtant, il avait changé. Je ne parvenais pas à trouver en quoi, puis j'eus comme une illumination.

- Mais oui, c'était LA DENT!

- Quoi la dent , me direz-vous, normal qu'un vampire ait de belles dents.

- Oui mais, cette dent je l'avais vue dans une autre mâchoire, j'en aurais mis ma main à couper. Quand à savoir laquelle, ma mémoire défaillante ne me permit pas de le retrouver.

J'errais donc, dans ce TgV, lorsqu'une poigne énergique me saisit et m'entraina dans un coin plus calme. C'était Squale, il paraissait tout excité à l'idée des futurs combats.

- Faut qu'j'te cause , Az, m'affirma-t-il. Cette fois-ci mon équipe va gagner, et je vais te dire pourquoi. Quand des alcolos se placent, il faut prendre en compte le critère du parrallelisme relatif au degré d'alcool Donc si un esprit sain et érudit comme le mien se mettait à analyser une tactique où l'éthylisme est la variable prépondérante, je serais sûr de me fourvoyer, ça a surement été mon erreur l'an passé. Cette année nous avons Le Moys, qui a défaut de boire est complétement fou, ce sera notre consultant spécial pour anticiper les mouvements adverses. Et même, s'ils utilisent la toute nouvelle tactique, celle du point d'interrogation inversé, nous leur opposerons la force tranquille du dragon qui fait le gros dos, tu n'imagines même pas les dégâts!"

Je n'osais pas demander qui était Le Moys, par peur de passer pour une ignorante, ben j'aurais du.

Je venais tout juste de quitter Squale, qu'un troll manifestement bizarre m'aborda. C'était Le Moys.

- Mamzelle Azzounette?

-Chai pas quoi faire là... Vous marinez chez vos harengs? continua-t-il

Mais quand il ajouta

-On peut s'faire une partie de chambre à air? discrétos sous l'pont?

Ben là, mon habituel sang-froid m'a quittée, et j'suis partie en courant............Ils sont fous, ces trolls............


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azgar
Hôte du GPTMH
avatar

Nombre de messages : 2732
Numéro de Troll : 92636
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: LA BIBINE D'OR   Ven 1 Juil 2011 - 7:14

3: Soirée calme, requiem matinal.


Dans les vestiaires, je tombais nez-à-nez avec Zorback. Connaissez-vous cette trolette? Qui ne l'a jamais rencontrée, n'a jamais fréquenté le Hall. M'enfin, quand je dis "rencontrer" c'est manière de parler. Certains ont du le regretter de l'avoir croisée un jour, la Zorbinette. Elle manie son trop fameux " sac à mouches" comme une massue. Je fus d'ailleurs surprise de constater qu'elle l'avait échangé contre un épais grimoire. Le match allait bientôt commencer, nous n'avions guère le temps de papoter sur les futures tendances de la mode actuelle, d'ailleurs quelque chose me disait qu'elle était plutôt branchée stratégie que fanfreluches.

Je fis deux fois le tour du ring, pour trouver le meilleur emplacement possible.. Finalement, j'optais pour les tribunes à quelques pas des deux équipes. J'avais une belle vue d'ensemble sur les joueurs, quoique le ring soit chichement éclairé. Les StoneBourrés étaient à ma gauche, La Villageoise se trouvait à ma droite.

Ben alors? qu'est-ce qu'ils attendaient pour lancer le coup d'envoi, j'étais là, moi!

Quelque chose n'allait pas, les joueurs de La Villageoise, discutaient ferme, ils tournaient en rond comme un poisson dans son bocal ou un dragon qui voudrait se mordre la queue. Je comptais mentalement, les membres de chaque équipe, il leur manquait un joueur.

Allaient-ils être obligés de réclamer un temps mort, avant même le début des hostilités?

Enfin, à quelque gong moins une, on vit surgir des vestiaires, le joueur-phare de La Villageoise, le bien nommé Disturbed. De maigres applaudissements saluèrent son arrivée. Quand je dis "maigres" c'est que, moi seule, faisait la claque. Allez donc lutter niveau décibel avec trente gaillards qui s'époumonent à qui mieux mieux!

Quand le gong retentit, ce fût un instant chargé d'émotion, un grand silence s'ensuivit.

Ayé, c'était parti.

- Non, mais, OHHHhhhhhh!, ça va pas?

Le dénommé Ch'Bétail soulevait mon pagne.

- Sauve tes fesses,Az, m'adjura Squale, l'a pas tout compris au sujet du reportroll........

Je restais stoïquement campée sur mes positions.

Assez bavardé, place au jeu........

ndrl : désolée, ça va super vite, je ne parviens pas à faire la mise à jour.

La ligne ( X=0) me faisait face, avant le coup de gong fatidique c'était un noTroll' land qui servait de frontière entre les deux groupes de combattants. Ces derniers, sans toutefois se marcher sur les pieds, s'étaient répartis en 2 groupes assez compacts ils occupaient les niveaux (-1) et (-2).

Digue! ding! dong! l' affrontement débutait.

Cet amalgame de pieds, de pattes et de têtes pensantes qui constituait chaque équipe, possédait une trentaine de paires d'yeux qui scrutaient attentivement ce qui se passait sur le ring.

Qui ferait le premier pas?

Retenant leur souffle, les adeptes de La Villageoise attendaient.

Du côté des StoneBourrés, on s'impatientait. S'enferrer dans une guerre des tranchées, n'était pas dans leurs habitudes, c'est pourquoi Aidpourvous ouvrit les hostilités. Il envoya coup sur coup deux projectiles enflammés sur son homologue du clan adverse, Valféan. Ils firent mouche.Kssrol renchérit à la suite, cependant quoique touché, Valféan est toujours debout.

Pin-Pon! Pin-Pon! Les soigneurs d'astreinte, Le Père Troël et Schtroumpf- Vert-Pomme ( SVP) s'empressèrent auprès du blessé. Après auscultation, et prise de tension, ils décidèrent d'un commun accord de le perfuser sur le champ.

Splatch! splatch! les pots de colle volaient de partout. Ch'bétail parvint ainsi à entraver les futurs mouvements de Couz, venu en toute première ligne. Couz ayant de ce fait libéré un espace juste derrière lui, TTV s'y plaça. BaBass est glué à son tour.......

Tic-Tac-Tic-Tac, l'aiguille de la pendule indiquait minuit ,et le début de la trêve accordée aux combattants.

Sept heures du mat', le Hall s'éveille. La trêve s'achève.

Les StoneBourrés se repliant vers le niveau (-2), laissèrent sans protection l'Aubergiste Rouge. Ce dernier devenu une proie facile, ses adversaires en profitèrent largement. Les frappes de Crapi, Le Moys, Squale et Arcken le mirent à genoux, et Marauggar acheva le moribond.

La consternation régnait chez les StoneBourrés, qui perdaient leur chef.

Leur réplique ne se fit pas attendre. Couz, menant la danse, s'en prit à Marauggar qui s'éloigna, de suite.

N'ayant rien d'autre à se mettre sous la dent, Sombreignet, Kssrol, Aidpourvous, Ki'Kou'p s'acharnèrent sur le chef de l'équipe adverse, Squale, que Couz tua facilement.

4: Un plat qui se mange froid........
événements marquants du lundi après midi

La perte quasi simultanée de leurs chefs, plongèrent les trolls de chaque équipe dans la tristesse. Comment se pouvait-il que celui qui devait les conduire à la victoire, ait disparu aussi prématurément?

Ensuite rage, folie meurtrière, esprit revanchard s'emparèrent d'eux.

"Ils" ( s'entend les adversaires) allaient voir c'qu'ils allaient voir, le lundi serait noir et sanglant.

Les armes s'affûtèrent, les dents s'aiguisèrent, les Zippos ( entendre les Skrims) se concentrèrent, les Toms chauffèrent au rouge leurs projectiles.

Ne pensez surtout pas qu'ils étaient aveuglés par la colère et de ce fait complètement désorganisés, que non, dans chaque groupe un troll se leva et prit les rênes du commandement. J'ai oui-dire que Zorback fut celle qui reprit le flambeau auprès des Stone Bourrés. Etonnante trollette, qui calmement, donna des instructions précises pour le reste de la journée.

Marauggar, entamé par Couz, fut poursuivi par les 2 K , Kranebus et Karkass, il ne lui restait que quelques souffles de vie, lorsque Ch'wing Goule abrègea ses souffrances. Emporté par son élan, ce dernier enchaina sur Ch'Bétail sur lequel s'acharnaient Krooh Tong Halaï, Akariatt, Kristroll et Kranebus.

Les Stone Bourrés avaient massacrés trois trolls : Squale, Marauggar, Ch'bétail.

Karkass fut la première victime des représailles organisées par La Villageoise. Akariatt, hypnotisé par BadBad , subissait les frappes de Casa, avant de s'effondrer, atteint par un projectile lancé par Le Moys'. Sans doute la recette qu'il avait concocté avec les restes de Squale, leur était-t-elle restée sur l'estomac.

Touffé de Squ@le ( recette préconisée par Akariatt).

:: Ingrédients

Un kg de Squ@le, 500 g de gobelins rouges, 2 feuilles de bois de dindon, 2 abishai verts, 1 feuille de bouj’delaurier, 1 bouquet garni, 3 clous de girofle, 2 gousses de tubercule tueur, 1/2 tube de concentré de gobelin rouge, 2 Abishais rouges, 2 abishais doux, 3 cl d'huile de coude, 1 oignon de pied droit, sâl et pêtre.

Faire une marinade en mélangeant dans un bol le jus d’abishai vert, le tubercule écrasé, les feuilles de bois de dindon, les clous de girofle, un peu de abishai rouge, bou,’delaurier, sâl et pêtre. Réserver. Porter un casque à pointe d'eau à ébullition, tremper le squ@le, gratter pour retirer la peau. Couper en tranches. Laisser mariner 1 h 30. Faire chauffer une marmite avec 3 cl d'huile de coude, le bouquet garni, l‘abishai doux en retirant les graines, l'oignon de pied droit et le tubercule écrasé. Faire dorer à feu doux pendant quelques mn. Ajouter les tgobelins rouges écrasés, le concentré de gobelins, les tranches de Squ@le. Mouiller avec la marinade sans l’abishai rouge, déposer un abishai rouge frais dessus, et laisser cuire 20 mn à l'étouffée.

Il ne vous reste plus qu’à déguster !!


L'heure de la trêve sonnait, nul ne menait, nous en étions au score de 3 à 3 .

5:Mardi matin, les villageois sont v'nus chez moi, pour me serrer la pince.........

C'est ce qu'a du penser Zorback, un peu isolée du reste de ses compagnons.

En effet,les Stone Bourrés occupaient les trois niveaux du ring, c'est à dire qu'ils étaient relativement dispersés, Couz, l'une de leur principale force de frappe était glué. La Villageoise avait réparti ses troupes sur deux niveaux, en ordre plus serré.

La trollette, bien qu'éloignée des Skrims, Dudus et Kastars adverses, n'était pas hors de portée de leurs Toms. Un projectile de Valféan, un autre de Le Moys', un dernier de Valféan, et la voici hors circuit.

BadBad, quand à lui hypnotisait Kristroll. Ce fut un jeu d'enfant pour Casa et Disturbed de le finir.

La matinée commençait mal pour les StoneBourrés qui perdaient deux de leurs valeureux guerriers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA BIBINE D'OR   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA BIBINE D'OR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bibine se présente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GPTMH Forums :: Antre du GPTMH (forum public) :: Quête / RP-
Sauter vers: